Parents: notre expérience avec l'apprentissage de la propreté pour Mila ♡


Hello à toutes et à tous! Je me suis décidée à rédiger cet article aux vues des nombreux retours que j'ai pu avoir ces derniers jours sur Instagram suite  à mes stories concernant l'apprentissage de la propreté pour Mila. Je pense que ça pourrait aider et surtout rassurer certains parents face à cette étape qui n'est vraiment pas évidente... Malheureusement y'a pas de mode d'emploi pour ça lol

Il n'y a pas non plus d'âge limite pour être propre, donc les réflexions qu'on peut vous faire du genre "il n'est toujours pas propre à son âge??" , "quoi, elle ne va pas sur le pot?" ou encore "mais, elle porte encore des couches?" oubliez-les!

Evidement, tout au long de cet article je vais vous raconter notre expérience et ce que j'ai mis en place pour aider et accompagner Mila. Je ne me fais absolument pas donneuse de conseils en écrivant tout cela, chaque enfant est, bien sûr, différent. Mais qui sait, cela pourra peut-être vous aider à adapter votre accompagnement ou du moins à vous rassurer un peu. 
En tout cas c'est ce que je souhaite vous apporter. 

Cet article me tient particulièrement à coeur, parce qu'on est vite démunis...






Pour être totalement transparente avec vous,  j'avais déjà fait une tentative il y a environ 1 an à l'arrivée des beaux jours. Je me disais que c'était le bon moment pour la stimuler à aller sur le pot ou aux toilettes et ce qu'on m'avait suggéré également. Du coup, ça venait complètement de moi et pas du tout de Mila...

Ce fût un échec évidemment... Mila se faisait pipi dessus, etc. J'ai très vite réalisé qu'elle n'était pas du tout prête et qu'elle ne comprenait pas vraiment ce que je lui demandais. Je n'ai pas insisté. 
Je ne voulais pas absolument pas la frustrer ni la mettre en échec.
J'ai compris mon erreur. L'erreur a été de ne pas l'avoir écouté elle. J'ai donc attendu que cette demande vienne d'elle.  Sans me soucier le moins du monde de ce quiconque pourrait dire.

On fait toutes et tous des erreurs! Comme je l'ai dis plus haut, nous n'avons pas de mode d'emploi avec les enfants, parfois on tâtonne un peu, on écoute l'entourage etc... Ne culpabilisez jamais d'avoir essayé quelque chose. L'important est de se rendre compte que c'est trop tôt, et d'aller au rythme de votre enfant.


C'est comme pour la marche en fait, il y a des enfants qui marchent très tôt et d'autres qui mettront un peu plus de temps pour se lancer. Pas d'inquiétude (même si on peut parfois ressentir un peu de pression extérieure, il ne faut pas y prêter attention).


Du coup, j'ai rangé le pot dans la salle de bain sous mon meuble. Elle pouvait le voir, elle savait qu'il était là mais je ne lui en parlais plus. Il y avait aussi le réducteur de toilette à côté des WC, je lui ai expliqué ce que c'était et pareil, il est resté là pendant de nombreuses semaines.


Puis, un jour à force de me voir aller aux toilettes (lol et oui^^  #mumlife , on va être nombreuses à se reconnaître là non?) elle a voulu essayer. Donc j'ai installé le réducteur et je l'ai assise dessus (ça, ça date de septembre dernier environ), ça l'a amusée, elle était contente mais elle n'a rien fait dessus.


Et à partir de jour là, elle me demandait de temps en temps d'aller sur les WC, mais voilà c'était pour jouer, et ensuite aller se laver les mains. Mais ce n'est pas grave, je l'installais quand même à sa demande. Pour moi, c'était sa façon de découvrir les choses.


Alors, pour lui expliquer et imager à quoi servent les WC, je lui ai acheté un livre de TCHOUPI "Tchoupi va sur le pot" . Elle était toute contente. Je lui ai lu pleinnnn de fois, quand elle était sur les WC (toujours pour  jouer hein^), le soir pendant l'histoire avant de dormir. Elle me le réclamait souvent ce livre, si bien qu'elle a finit par le connaître par coeur. 
Mais zéro effet sur le "déclic" pour faire pipi dans les toilettes...


On a continué comme ça par périodes, pendant des mois. Oui parce qu'il y a eut des période où Mila ne demandait plus du tout les WC. Je n'ai pas insisté non plus.

Et là, il y a quelques jours (donc fin Mars), Mila un soir part chercher quelque chose dans sa commode et va aux toilettes... Elle en est revenue sans couche, et avec une culotte!! (Je lui en avait acheté pour le jour J et Mila savait que ses culottes l'attendaient dans son tiroir)! Et surtout, elle était trop contente!! 


Lorsqu'on est passé à table, elle a eut un accident et elle s'est fait sur elle... Elle s'est mise à pleurer...
Avec mon mari, nous l'avons rassuré et surtout on a lui dit que ce n'était PAS GRAVE, qu'elle y arriverait et que les petits accidents ça arrive! Bref, pas de soucis, pas de stress!


Pour la nuit, je lui ai expliqué qu'il valait mieux remettre une couche pour qu'elle puisse passer une bonne nuit. Elle a accepté sans problème.


Le lendemain matin, jour de crèche, elle n'a pas voulu de couche. Je l'ai écouté, je l'ai suivi dans sa demande. Et je pense que c'était important de le faire, pour être cohérente (avec moi-même et pour elle) mais aussi lui montrer que j'étais à son écoute. Du coup, je lui expliqué qu'il fallait qu'elle demande aux auxiliaires puer (AP) quand elle aurait envie de faire pipi et j'ai apporté 2/3 tenues de rechange au cas où. Les AP l'ont félicité à son arrivée dans la section.


En revanche en la récupérant le soir, les AP m'ont expliqué qu'elle s'était retenue toute la matinée jusqu'à l'heure de la sieste où elle a eut une couche qu'elle a rempli immédiatement... Ça m'a un peu angoissé d'apprendre ça, on sait tous que ce n'est pas bon de se retenir trop longtemps (risque d'infection urinaire), j'étais un peu perdue du coup.


J'ai fais une story sur Instagram pour parler un peu de la situation et de ce que je vivais avec Mila! J'ai eu plein plein  plein de conseils (et je remercie mes gentilles abonnées d'ailleurs). J'ai gardé ceux qui me parlaient le plus. J'ai mis en place la feuille à gommettes dans les WC : 1 pipi ou caca = 1 gommette à coller :) (je savais que le principe lui plairait).


On est rentré chez nous. Elle ne voulait toujours pas de couche, donc je ne lui en ai pas mis. Mais je voyais bien quelle était mal, elle se plaignait d'avoir mal au ventre, elle n'osait pas bouger. Bref elle devait avoir une sacrée envie. Jusqu'à pleurer tellement ça lui faisait mal mais d'un coup elle avait peur daller s'installer sur le pot ou les WC. Elle semblait terrorisé malgré le fait que j'essayais de la rassurer et mon mari aussi. Nouvel accident sur elle... Je lui ai remis une couche, je ne voulais pas qu'elle se rende malade à se retenir! Et là, elle a remplis la couche et a retrouvé le sourire.


Le lendemain, j'ai mis en place avec elle la feuille à gommettes en lui expliquant. Mais elle a fait comme à la crèche, elle s'est retenue jusqu'au moment de la sieste... Et ça a duré comme ça pendant les 3 jours où elle était avec nous. Mais je sentais qu'elle était prête cette fois! 

Et puis lundi, jour de crèche rebelote! On a refait la même, elle a eut un accident, s'est retenue, etc...

On rentre, je lui propose de prendre son bain, elle se déshabille  et elle me dit "pipi!! pipi!!". Elle commençait à faire sur elle. Ni une, ni deux j'ai attrapé  le pot et c'est moi qui l'ai assise dessus en la félicitant déjà de s'être assise. Et elle a continué à faire pipi dans son pot! Alors là, je vais pas vous faire un dessin mais si on m'avait filmé j'aurais été interné direct mdrr : j'ai applaudis, chanté, dansé! Elle a bien compris que j'étais hyper contente et du coup elle était contente aussi. Elle voulait même garder le pot sale pour le montrer a son papa à son retour du travail. On a envoyé une photo à la place :) lol!!

Elle a pu aller jeter son pipi dans les toilettes (comme Tchoupi), tirer la chasse d'eau et coller sa gommette! Et là j'ai compris qu'elle était sur la bonne voie. 
On était trop fière d'elle!

Le soir même, elle a refait 2 pipis dans le pot d'elle-même, bon dans le salon mais on s'en fiche, elle y est arrivée! Et c'est ça l'important. Depuis, elle fait tout ses pipis dans le pot en nous prévenant avant et plus d'accidents à la maison. Elle porte une couche juste pour les siestes et les nuits pour l'instant, et les longues sorties je pense (à voir)!

Reste à la crèche où c'est encore un peu délicat pour l'instant, mais les accidents cesseront vite j'en suis sûre. 


J'ai beaucoup écrit et j'ai détaillé cet article parce que je suis sûre que vous retrouverez des similitudes avec vos enfants. Surtout si vous êtes "en plein dedans" vous aussi! 


Mais si je devais résumer, je dirais que le seul que vous devez écouter c'est votre enfant, c'est lui qui décide pour ça. Même si l'arrivée de la première rentrée scolaire approche et que c'est un peu stressant pour nous les parents, pas de pression ça viendra. Des mamans m'ont confié que leurs enfants avaient été propres quelques jours avant la rentrée, voir la veille. 


Alors pas de stress :) , faisons leur confiance, et surtout expliquons bien les choses.


Et puis, à l'école les enfants sont entourés, les WC leurs sont proposés très régulièrement et les accidents ce sont pas exclus et encore heureux j'ai envie de dire!! Et l'effet de groupe avec les copains et les copines, ça aide aussi :).



Le pipi à l'air d'être acquis,  mais pas le reste,  chaque chose en son temps. Elle me demande la couche pour faire caca du coup, je lui remets. Je lui propose le pot bien sûr mais pour l'instant elle refuse. 


Je viens de regarder le replay de l'émission "Les maternelles" qui abordait justement ce sujet. Je vous mets le lien juste ICI , si jamais vous l'avez loupé et que vous souhaitez le visionner. Personnellement, je l'ai trouvé rassurant et instructif.


J'espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas me faire part de vos avis et expérience en commentaire, ça me ferais plaisir, et nous pourrions échanger entre mamans.

A très bientôt, je vous embrasse!





                                                 Céline       



Si ce n'est pas déjà le cas, suivez-moi sur Instagram



Commentaires

Popular Posts