Trouver la force: penser à soi & ne pas s'encombrer du négatif


Hello à toutes et à tous! Parce que cet article est destiné à tout le monde, homme, femme, jeune, moins jeune,... peu importe! Je vais vous parler de bien-être, parce que ce n'est pas toujours simple de l'acquérir et qu'il y a toujours quelqu'un de néfaste pour venir faire une ombre au tableau...

D'ailleurs, est-ce qu'on l'atteint vraiment totalement? Je ne sais pas... Je doute encore moi-même! Mais il faut se donner les moyens d'aller bien, se préserver!


Tout au long de notre éducation, on  nous apprend la politesse, le respect, les principes et les valeurs pour vivre auprès des autres (famille, amis, collègues, inconnus,...). En tout cas, moi c'est ce que l'on m'a appris et mes parents y ont mis un point d'honneur. Je ne dirais pas que j'ai eu une éducation autoritaire, pas du tout, mais il y avait des points sur lesquels les choses étaient strictes. Lorsqu'il ne fallait pas faire de bruit, je me taisais. Lorsqu'il fallait aider, j'étais là. J'étais une enfant timide et plutôt sage, mais lorsque quelque chose n'était pas normal je ne me laissais pas faire. Et j'avais horreur de l'injustice...


Je me souviendrais toujours d'un garçon de ma classe qui était le bouc émissaire de tous parce qu'il semblait "différent" à leurs yeux... Ils se permettaient donc de l'insulter, de le frapper, de l'humilier... Un jour, à la fin d'un cours de sport, en plus de tout ça, ils se sont mis autour de lui pour lui cracher dessus. Pour moi s'en était trop, je me suis interposée, il fallait qu'ils arrêtent. Je l'ai aidé à ramasser ses affaires et je lui ai dis que ça irait. J'avais 13 ans! Dès le lendemain, c'est à moi qu'ils s'en sont pris, mais je me sentais forte face à eux et je l'ai été!


La vie a fait que je suis quelqu'un de gentille c'est comme ça, trop même! Ce qui me vaut de nombreuses déceptions. La naïveté certainement! L'espoir de pouvoir accorder ma confiance m'est souvent revenu en plein face. 




Je suis quelqu'un de sensible... j'essaie toujours de me mettre à la place des autres mais au fur et à mesure des années je me suis rendue compte que tout ceci n'est que très rarement réciproque.


On ne peut pas plaire à tout le monde! D'ailleurs "plaire à tout le monde c'est plaire à n'importe qui" et je suis tellement d'accord avec cette citation. De toute façon dites vous qu'il y a aura toujours quelqu'un de néfaste, qui parlera de vous en mal, ou vous mettra des battons dans les roues voir même vous trahira. Et à ça, étant petits, on ne nous y prépare pas... 
Le tout c'est de s'en rendre compte, et de s'en éloigner. Même si ça fait mal, même si ça rend triste sur l'instant, vous vous sentirez bien mieux après.


Alors, pour aller bien, je me dis qu'il faut déjà penser à soi, savoir s'aimer: pas se regarder dans le miroir et se trouver trop canon hein^^, non ! Aimer ce que l'on fait, être en accord avec soi-même, faire ce qui nous semble juste. 
Profiter des moments simples que la vie nous offre avec ceux qui comptent vraiment dans votre coeur et au fond de vous, vous les connaissez ces personnes là. Ce sont celles qui sont là depuis longtemps, celles qui ne vous lâchent pas, malgré des désaccords parfois.


Et lorsqu'on a mal, lorsqu'on essuie un échec, bien sûr on a le droit de tomber, mais le plus important c'est de se relever. Parce qu'un échec ce n'est pas la fin de tout, c'est juste le début d'autre chose. On apprend et on grandit de ses échecs pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.


Alors faites-vous confiance, et ne laissez personne vous décourager dans la réalisation de vos projets, quels qu'il soient. Et surtout préservez-vous des choses négatives à votre vie! 


Moi, quand le moral va mal, pour me donner un coup de pied aux fesses, je pense à ceux qui ont vécu pire et qui se sont battus. Je pense à ce que j'ai moi-même vécu de pire et qu'à ce moment là j'ai su trouver la force d'avancer. Du coup, il n'y a pas de raison de ne pas y arriver encore!


L'image la plus forte qui restera à jamais dans mon coeur et dans ma tête, c'est lorsque que ma maman a commercé à perdre ses cheveux après sa première chimiothérapie et qu'elle s'est effondrée dans la salle de bain... elle les perdait par poignées... J'avais 16 ans... Je l'ai pris dans mes bras, et je lui dis "viens, on enlève tout!" et je me souviendrais toujours de sa réponse "je ne peux pas te demander ça..."! J'ai pris un rasoir dans le tiroir  "c'est pas toi qui me le demande, c'est moi qui te le propose, et puis comme ça je te ferais des bisous sur le crâne comme Laurent BLANC à Fabien BARTHES" ... (elle était fan de foot) et de nos larmes on a fini par rire... Même si en commencant à lui retirer ses cheveux, ma gorge était serré, c'était mon coeur qui pleurait et mon visage lui souriait. Et des bisous sur le crâne, je lui en ai fait plus d'un  .


Cette force là, peu importe de quelle manière elle se manifeste, nous l'avons toutes et tous en nous, c'est une certitude.


 Vivre pour les bons moments, vivre pour soi.


Alors voilà, j'avais juste envie de faire partager un peu de mes pensées, peut-être vous transmettre un peu de force si vous en manquez en ce moment... C'est aussi un bon moyen pour moi d'extérioriser que d'écrire. Comme la dernière fois, ce n'est pas facile de publier ce genre d'article, mais je sais aussi que mes articles plus "perso" vous plaisent.




- LOVE  -






Commentaires

  1. J’en ai les larmes aux yeux Céline ,moi aussi ma maman a déclenché ce cancer du sein y’a deux ans et dieu merci elle a réussis à s’en sortir ,force et courage à toi ,ou qu’elle soit elle veillera tjrs sur toi ❤️Seloua

    RépondreSupprimer
  2. Je suis vraiment une fan... je me retrouve beaucoup en toi... c’est rassurant d’un côté...merci à toi. Maman_de_thaïs sur insta ��

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces mots qui font du bien :) Comme toi, en ce moment (peut-être est-ce dû à la période), petite (voir grosse en fait) baisse de moral... Et comme toi, je vais me relever comme je l'ai toujours fait !!! Mille merci. Je t'embrasse toi et ta petite famille tendrement.

    RépondreSupprimer
  4. Oh ma Céline oui je te comprends à fond tu le sais mais de la haut elle te protège mais cest dur ...courage celine de tout coeur avec toi 💖💖💖💖😢😢😘😘😘

    RépondreSupprimer
  5. Whaouuu que dire... J'en ai les larmes aux yeux... Je ne suis pas dans la meilleure des périodes alors je tiens à te dire merci pour cet article.
    Gros bisous Céline, d'une Céline ��

    RépondreSupprimer
  6. mon 1er post s'est effacé j'adore te lire je me retrouve parfois dans ce que tu écris et j'ai toujours les larmes aux yeux à la fin tu es une fille très touchante et sensible comme moi en plus depuis que je suis maman
    ta maman est certainement très fière de toi de la femme et la maman que tu est devenue grâce à elle
    gros bisous ma belle sans oublier Milla

    RépondreSupprimer
  7. chouquette_aag28 mars 2018 à 05:38

    merci Céline pour ce genre d'article. aujourd'hui je suis au chevet de ma belle-mère une femme adorable mais le cancer ne veut pas la laisser tranquille elle est à présent dans le coma. mon seul moment où je me dis qu'il faut s'accrocher c'est pour mon fils. depuis 3 ans qu'elle se bat elle la toujours fait pour lui. pour son petit bouchon... et la on sait que c'est la fin... elle était encore consciente samedi et elle la vu. le seul sourire de la journée à été pour lui quand il lui a offert son bouquet de fleurs

    RépondreSupprimer
  8. Bravo Céline pour cet article qui vous met à nu . Mais on doit être nombreux à se reconnaître.
    Merci de rappeller tout ça. On a tendance à l'oublier et à se laisser malmener quand on est trop gentille.
    Bien à vous !
    Jany

    RépondreSupprimer
  9. Comme toujours j’ai un wagon de retard! �� Mais quel très joli texte, Quel joli récit de toi... merci pour ce partage si intime et si pudique..

    RépondreSupprimer
  10. Ton.article est très touchant.
    Actuellement en dep ression suite à un burn out je suis littéralement sans forces, sans motivations...tout simplement à bout.
    J essai de m en sortir mais c est très dur. J ai hâte de pouvoir avoir le même discourt que toi.
    Bravo continue je te suis aussi sur insta ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Popular Posts